Recherche dans le blog

Voir notre vidéo

Vous avez un projet ?

Vous souhaitez un devis, vous avez besoin de conseils? nous vous répondrons dans les plus brefs délais

Demande de devis

Contactez-nous

Agence Prestashop, Wordress, Drupal, Google partner

Réussir son emailing

Publié le 31/01/2018

Les campagnes d’emailing sont un excellent moyen de fidéliser vos cibles, de maintenir le contact avec elles, de connaître leurs goûts et leurs envies Mais attention plusieurs règles sont à respecter pour que votre emailing soit lu.

En premier lieu envoyer vos mailings qu’à des destinataires qui ont accepté de les recevoir, sinon, vous agacez fortement une partie d’entre eux et vous aurez de bonnes chances d'atterrir dans les spams.

Définissez votre cible et l’objectif de votre campagne

Identifiez à qui vous vous adressez selon vos informations dans votre base de donné et si le sujet de votre emailing est susceptible de l'intéresser. Plus vous déterminerez avec précision votre cible, mieux vous identifierez le message à leur communiquer et meilleurs seront vos retours.   

Une fois que votre cible est bien définie réfléchissez précisément à l’objectif de votre message. Sachez que votre message changera d’une cible à une autre : vous n'en verrez pas la même communication à un retraité qu’à un étudiant, à un homme qu’à une femme. Pour finir soyez  direct, clair et précis, n'oubliez pas que  vos interlocuteurs ont peu de temps à vous consacrer, et seules les premières lignes d’un message s’affichent dans une fenêtre. Inutile d’ajouter à votre emailing des pièces jointes, celles-ci ne sont que très rarement ouvertes.

Soigner votre objet

Fait en sorte que l'objet de votre mail donne envie, c’est la première chose que le client voit et doit donc être interpellant. Il faut qu’il soit court (entre 60 et 70 caractères) explicite et pertinent par rapport au contenu du mailing pour que vos lecteurs ne soient pas déçus.

Trouver des formules qui captent l’attention de vos cibles, si vous n'êtes pas sûres de vous testez les auprès de quelque personnes, observez ensuite quel intitulé a obtenu le plus de succès et utilisez le pour l’envoi «en masse» de votre mailing.

Voici quelques exemples d’éléments à introduire dans vos objets.

  • Un chiffre (ex : TOP 5)

  • Une notion d’urgence (ex : plus que 5 jours pour profiter de votre réduction !)

  • Un ou plusieurs superlatifs (ex : plus beau ; plus incroyable)

  • Des émoticônes (trois maximum)

Personnaliser vos campagnes

Il faut mettre vos campagnes en adéquation avec votre charte graphique, votre logo, etc.… Bref il faut qu'elle soit assortie à votre image de marque. Plus vos campagnes seront personnelles plus vos clients la remarquons, mais attention à ne pas tomber dans l'excès. De plus il vous faudra adapter vos visuels aux différents temps de l’année (Noël, Pâques, saison, etc...) et aussi penser à la responsive (format mobile, tablette et ordinateur).

Pour être plus proche vos clients il est intéressant de leur envoyer des mails personnalisés, par exemple si un de votre client a effectué un achat chez vous il être bien pensé dans vos prochains mails de lui mettre en suggestion des produits du même type. Pour cela votre base de données doit être bien renseignée.

Choisissez le bon moment pour envoyer vos emailing

Le choix de l’heure et du jour d’envoi est décisif dans le taux d’ouverture de vos mails. Le mardi et le jeudi sont les jours d’envoi les plus performants. En effet, le lundi marque le début de semaine (trop de mails concernant le travail à traiter) et le vendredi soir (départ en week-end). De même, les jours fériés et les vacances scolaires ne semblent pas les plus appropriés pour l’envoi de newsletters. Côté horaire, privilégiez le début d'après-midi ou la fin d'après-midi vers 18 heures. Enfin, évitez d’envoyer vos messages après 22 heures, vous y perdrez votre temps et votre argent.

Analyser vos retours

Une fois que vous avez des retours de votre emailing, traiter immédiatement les sollicitations (demande d'information…) et les demandes de désabonnements.              

Pensez à conserver l'historique de chacune de vos opérations pour votre base de données.

Pour finir établissez un bilan de chacun de vos mailings afin d'en tirer des enseignements pour le prochain, étudiez vos indicateurs clés : taux d'ouverture, taux de clic, …